Aller au contenu principal
L'impact de la viande sur les humains, les animaux et l'environnement

E.Coli : quand les experts rassurants nous inquiètent

Réagissant aux graves intoxications d'enfants à cause de steaks hachés, des experts nous expliquent que comme on sait depuis longtemps que c'est fréquent que la viande peut rendre très malade, ça n'a aucun intérêt d'en parler.

CONTEXTE :

Sur Le Figaro.fr (par exemple) on lit que :
« Sept enfants du Nord et de l'Oise sont toujours hospitalisés à Lille après avoir été intoxiqués par un type rare de bactérie E. coli en mangeant des steaks hachés ou des boulettes de viande. Un garçon de 2 ans,transféré jeudi du CHU d'Amiens, est gravement touché et "nécessite des soins intensifs lourds et des techniques sophistiquées", selon une source hospitalière. Placé en "coma artificiel thérapeutique" et sous assistance respiratoire au service de réanimation, il va nécessiter une hospitalisation de longue durée, selon la même source. [...] Les malades, âgés de 20 mois à 8 ans [...] Les premiers symptômes - des diarrhées sanglantes importantes - sont apparus entre le 6 et le 10 juin, avant d'évoluer en "syndrome hémolytique et urémique" (SHU) entre le 10 et le 14 juin. Celui-ci se traduit par une insuffisance rénale aiguë et une baisse des plaquettes et des globules rouges. Souffrant d'anémie, quatre des jeunes patients ont ainsi dû être transfusés. Trois ont été mis sous dialyse. »

EXPERT N°1 : « Nous n'aurions jamais dû entendre parler de cette affaire »

Mais la filière viande peut compter sur le Dr François-Xavier Weill, chef de l'unité des bactéries pathogènes entériques à l'Institut Pasteur qui « estime qu'il faut dédramatiser la situation [...] Nous nous trouvons face à une bactérie E.Coli 0157:H7 classique que nous connaissons parfaitement, que l'on appelle la "bactérie des hamburgers". Elle a été découverte il y a trente ans aux Etats-Unis lors d'une épidémie de steaks hachés contaminés. [...] Cette micro-épidémie est récurrente en France et touche une centaine de personnes par an. Nous n'aurions jamais dû entendre parler de cette affaire [...] ».
Source : L'express.fr

EXPERT N°2 : « Faut-il avoir peur ?» : « absolument pas. Il n’y a rien de nouveau »

Encore plus fort, Patrick Tounian, pédiatre et nutritionniste à l’hôpital Armand-Trousseau à Paris :
« ces Escherichia coli qui donnent des problèmes rénaux sont connues depuis des décennies. Rien n’est nouveau [...] Il n’y a pas de psychose à avoir [...] les symptômes survenus à Lille sont les mêmes que les 300 cas par an, dont on n’entend absolument pas parler. C’est-à-dire presque un cas par jour. Il n’y a rien d’extraordinaire [...]. »

Alors, « Faut-il avoir peur ? : « absolument pas. Encore une fois, il n’y a rien de nouveau [...] »

Patrick Tounian s'indigne que dans cette affaire « Tout cela est entretenu et enrobé de lobbies, d’industriels qui se font de l’argent au dépend de la santé des gens ». Dénonce-t'il la filière viande coupable de rendre gravement malades tous ces gens ? Que nenni, il accuse ceux qui alertent sur ces dangers.

Nous ne pouvons qu'avoir confiance en ses conseils car :
« Tous mes collègues, moi y compris, travaillons avec des industriels. On est tous honnêtes [...] Sincèrement, je ne connais pas de collègue qui, sous prétexte de gagner un peu plus d’argent, va mentir et mettre les gens en danger ».
Source : Atlantico.fr

Avoir confiance ? Vraiment ?

Euractiv18 juillet 2018https://www.euractiv.fr/section/climat/news/le-lait-et-la-viande-seront-les-plus-grands-pollueurs-dici-2050/Le lait et la viande seront les plus grands pollueurs d’ici 2050
Le Journal de l'environnement18 juin 2018http://www.journaldelenvironnement.net/article/la-biodiversite-de-nouvelle-aquitaine-malade-de-l-agriculture-intensive,92260La biodiversité de Nouvelle-Aquitaine, malade de l'agriculture intensive
L'Usine Nouvelle08 mai 2018https://www.usinenouvelle.com/article/les-pays-consommateurs-de-viande-ont-la-plus-forte-empreinte-carbone.N689539Les pays consommateurs de viande ont la plus forte empreinte carbone
Medscape17 avril 2018https://francais.medscape.com/voirarticle/3604063?nlid=121883_2401&src=WNL_mdplsnews_180418_MSCPEDIT_FR&uac=285680MJ&faf=1Beurre ou huile d'olive, un impact opposé sur la mortalité
Le Monde26 mars 2018http://www.lemonde.fr/planete/article/2018/03/26/la-deforestation-de-l-amerique-du-sud-nourrit-les-elevages-europeens_5276289_3244.html La déforestation de l’Amérique du Sud nourrit les élevages européens

MENU