Aller au contenu principal
L'impact de la viande sur les humains, les animaux et l'environnement

Émissions de GES en France

Le Centre Interprofessionnel Technique des Pollutions Atmosphériques (CITEPA) évalue les émissions de GES en France. Les dernières estimations publiées en mars 2016 indiquent qu’en 2014, 458 millions de tonnes équivalent CO2 ont été émises en France. Pour des informations détaillées par gaz et par secteur, on peut consulter le rapport CCNUCC.

Principaux secteurs émetteurs de GES en France

En 2014, l'agriculture a contribué à 17 % des émissions de gaz à effet de serre français.

Les émissions directes émanant des élevages représentent plus de la moitié des émissions agricoles, soit 9,2 % des émissions totales. Toutefois, ces chiffres ne prennent pas en compte les divers aspects des productions animales : cultures pour l'alimentation animale, transport des animaux, fonctionnement des abattoirs et des élevages...
Il n'existe pas d'étude globale type "cycle de vie" sur les gaz à effet de serre produits par l'élevage en France, mais il est certain que ces émissions sont bien supérieures aux simples émissions directes.

Signification des estimations en « équivalent carbone »

On peut lire un bon résumé de la méthodologie utilisée par le CITEPA et la FAO sur le site du ministère du développement durable :

« Les différents gaz ne contribuent pas tous à la même hauteur à l'effet de serre. En effet, certains ont un pouvoir de réchauffement plus important que d'autres ou une durée de vie plus longue. La contribution à l'effet de serre de chaque gaz se mesure par son pouvoir de réchauffement global (PRG). Le PRG se définit comme le forçage radiatif du gaz (c'est-à-dire la puissance radiative que le gaz à effet de serre renvoie vers le sol), cumulé sur une durée de 100 ans. Il se mesure relativement au CO2 (pour lequel il vaut 1) et s'exprime en tonnes d'équivalent CO2.
Pour exprimer les émissions de gaz à effet de serre en tonnes d’équivalent CO2, on pondère les émissions de chaque gaz par un coefficient fonction de son PRG. Ce coefficient est de 1 pour le CO2, de 21 pour le CH2, de 310 pour le N2O »

France Inter26 avril 2017https://www.franceinter.fr/emissions/et-si-demain/et-si-demain-26-avril-2017 Et si demain on opérait une transition alimentaire ?
Direct Matin24 janvier 2017http://www.directmatin.fr/environnement/2017-01-24/la-consommation-de-viande-principale-cause-du-rechauffement-climatiqueLa consommation de viande, principale cause du réchauffement climatique
Le Figaro18 novembre 2016http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/11/18/20002-20161118ARTFIG00253-le-foll-annonce-des-aides-supplementaires-pour-les-eleveurs-laitiers-et-bovins.phpLe Foll annonce des aides supplémentaires pour les éleveurs laitiers et bovins
Le Parisien17 novembre 2016http://www.leparisien.fr/flash-actualite-sante/grippe-aviaire-risque-eleve-dans-une-partie-de-la-france-17-11-2016-6339219.phpGrippe aviaire: risque "élevé" dans une partie de la France
ANSES16 novembre 2016https://www.anses.fr/fr/content/antibior%C3%A9sistance-en-sant%C3%A9-animale-les-taux-de-r%C3%A9sistances-se-stabilisent-les-ventes-dAntibiorésistance en santé animale : les taux de résistances se stabilisent, les ventes d’antibiotiques continuent de diminuer

MENU